Des bulles pour les docs

Accueil - Auteurs - Titres - Niveau
Bandeau
© Jeanne Vernay
Des bulles pour les docs, qu'est-ce que c'est ?

Un site pour les professeurs documentalistes qui aiment la bande dessinée, et pour ceux qui ne l'aiment pas ! Je suis professeur documentaliste dans un collège du Loiret, et j'aime la BD. Je vous propose mes impressions de lecture d'albums, pour le collège, le LP et le lycée. Point de vue forcément subjectif, voire partial, où piocher des idées pour compléter un fonds documentaire ou se faire plaisir...


La dernière bulle...
Couverture de l'album
Malgré tout / Jordi Lafebre. Dargaud, 2021. 22,50 €. 978-2-5050-8150-0.

Il y a des lecteurs qui commencent par la fin, qui apprécient de savoir où ils vont avant de se lancer. Apprécieront-ils ce drôle de livre inversé qui s’ouvre sur le reflet des personnages dans le trottoir mouillé, démarre par le chapitre 20 et déroule l’histoire à rebours comme les films Super-8 que nos parents nous passaient à l’envers pour nous amuser ? Il faut parfois un peu de gymnastique pour accepter de remonter ainsi le cours de l’intrigue, et de découvrir fragments par fragments le contenu de cette histoire tendue sur le fil de l’émotion (qui habite comme toujours le scenario de Jordi Lafebre).

L’affaire qui nous occupe concerne donc deux amoureux aux cheveux blanchis, qui se sont attendus, cherchés, loupés, pendant 37 ans. Elle est vive et décidée, « un écureuil débordant d’énergie », comme la voit son mari, compagnon fidèle infiniment compréhensif. Elle a administré cette ville portuaire pendant des années, avant de se décider enfin à prendre sa retraite. Il est espiègle et fantasque, riche d’une liberté qui se paie chèrement, en passe de vendre sa librairie à un jeune couple avec chats et enfants, et frais émoulu docteur en physique (une thèse sur l’entropie, l’ordre et le désordre et le passage du temps). Ils se sont croisés, il y a longtemps, sous un parapluie. Ils se sont aimés, perdus, écrit, évités. Ils ont fait leur vie sans jamais rien oublier.

Le lecteur qui ne sait rien de leurs émois de jeunesse se sent parfois un peu égaré, comme si on l’invitait à voyager de façon désordonnée dans le cours du temps, en faisant quelques allers-retours pour vérifier un fait, un souvenir évoqué et vécu quelques pages plus tard (forcément, puisque le livre se lit à rebours). A part ça, dans cet album, il y a aussi de vieux copains qui viennent à l’enterrement d’un des leurs avec un nez de clown, trois vieilles sœurs qui rêvent de se marier avec le libraire qui leur apporte des croissants chauds tous les matins, et des coups de fils intempestifs de l’autre bout du monde, des marins philosophes et des manchots solidaires. Toujours cette même vieille histoire d’amour trouvé et perdu, de ce qu’on pense possible ou pas…

« Inévitable, mais impossible.
Séparés par l’infini. Unis par l’horizon.
Là où les lignes parallèles se rejoignent enfin.
Un jour, peut-être, toujours. »

Une romance délicate, sous une forme poétique et originale, à recommander dès la 4e-3e, aux lycéens et à tous les jeunes et moins jeunes !


Pour vous retrouver parmi les bulles...
Trois accès possibles :
- par auteur,
- par titre,
- par niveau de lecture (dès le collège / à partir du lycée).

D'autres lectures sont à retrouver sur le site (aux multiples ressources) des professeurs documentalistes de l'académie de Dijon.

Mise à jour : 22/02/2021 - Contact