Des bulles pour les docs

Accueil - Auteurs - Titres - Niveau
BDBDBDBDBDBD
Des bulles pour les docs, qu'est-ce que c'est ?

Un site pour les professeurs documentalistes qui aiment la bande dessinée, et pour ceux qui ne l'aiment pas ! Je suis professeur documentaliste dans un collège du Loiret, et j'aime la BD. Je vous propose mes impressions de lecture d'albums, pour le collège, le LP et le lycée. Point de vue forcément subjectif, voire partial, où piocher des idées pour compléter un fonds documentaire ou se faire plaisir...


La dernière bulle...
Couverture de l'album
























Mulo, 1. Crachin breton / Pog, Cédrick Le Bihan. Dargaud, 2017. 16 €. 978-2205-07597-7.

    Il vient de nulle part et se rend on ne sait où, sur une île bretonne qui existe peut-être, ou pas. Il a le visage fermé et l’air résolu de celui qui n’a rien à perdre. Mulo est un bâtard, fils d’un âne et d’une jument. Il a grandi dans un orphelinat, sur le continent, mais s’il revient sur les traces de son enfance, c’est qu’il y a quelque chose de ses origines sur l’île. C’est une lettre qui l’amène ici, un courrier anonyme qui lui propose de venir trouver « un début de réponse à tes questions » dans le 5e casier de la 2e rangée de vestiaires du bâtiment A2 de la conserverie désaffectée. L’expéditeur n’a pas menti : il y a bien quelque chose dans le casier. Une VHS qui contient une partie des réponses aux questions de Mulo. Mais pour la trouver, il faut affronter bien plus que le crachin et les aphorismes bretons… des molosses furieux, des garde-chiourmes à la gachette facile, un sale trafic de poudre blanche, et les quelques regrets d’un ancien cambrioleur. Aidé par un journaliste en vacances, Mulo remonte la piste qu’on a tracée pour lui, et qui l’amène tout droit à la mort, ou à la vérité sur ses origines : quand il était bébé, des hommes ont tué ses parents lors d’un cambriolage qui a mal tourné, et aussi parce qu’ils pensaient que lui, le directeur de la conserverie, était en train de magouiller la fermeture de la boîte. C’est l’un d’entre eux, pris de remords, qui l’a sauvé et envoyé dans un orphelinat sur le continent. C’est lui aussi qui lui a adressé la lettre. Manière de soulager sa conscience, ou de dire toute sa vérité : le père de Mulo était aussi une ordure qui avait monté un juteux trafic de drogue dans la conserverie…
    Ce polar animalier fait souvent penser à Blacksad, mais il joue sa propre partition avec aisance, portée à plusieurs reprises par une bande son qui apporte son tempo à l’histoire : Amy Winehouse, Bob Marley, Gun’s N Roses. Le mélange de bon sens et de non-sens, de détails terre à terre et de faits extra-ordinaires donne un album très réussi. Le trait, la couleur, la mise en page, le cadrage, tout est parfaitement maîtrisé pour un polar dont personne ne sort indemne car nul n’est innocent, pas même le héros. Une réussite à proposer dès le collège, au LP et au lycée.


Pour vous retrouver parmi les bulles...
Trois accès possibles :
- par auteur,
- par titre,
- par niveau de lecture (dès le collège / à partir du lycée).

D'autres lectures sont à retrouver sur le site (aux multiples ressources) des professeurs documentalistes de l'académie de Dijon.

Mise à jour : 18/03/2019 - Contact