Des bulles pour les docs

Accueil - Auteurs - Titres - Niveau
BDBDBDBDBDBD
Des bulles pour les docs, qu'est-ce que c'est ?

Un site pour les professeurs documentalistes qui aiment la bande dessinée, et pour ceux qui ne l'aiment pas ! Je suis professeur documentaliste dans un collège du Loiret, et j'aime la BD. Je vous propose mes impressions de lecture d'albums, pour le collège, le LP et le lycée. Point de vue forcément subjectif, voire partial, où piocher des idées pour compléter un fonds documentaire ou se faire plaisir...


La dernière bulle...
Couverture de l'album

























L’enfant et la rivière / Xavier Coste, d’après le roman d’Henri Bosco. Sarbacane, 2018. 19,50 €. 978-2-37731-078-4.


 L’adaptation du roman d’Henri Bosco par Xavier Coste se remarque d’abord par la richesse de ses couleurs, juxtaposées en grands à-plats ou délavées les unes dans les autres. L’histoire est un classique de la littérature, qui raconte une parenthèse dans un été d’enfance, une fugue de plusieurs jours d’un jeune garçon profitant de l’absence de ses parents pour découvrir la rivière, monde interdit depuis toujours : « à la rivière, mon enfant, il y a des trous morts où l’on se noie, des serpents parmi les roseaux et des bohémiens sur les rives ». Pascalet rêve de ce monde interdit jour et nuit, d’autant qu’un homme mystérieux en a fait son domaine, apportant à la cuisine ses poissons frais pêchés et s’évanouissant aussitôt. Le jeune garçon ne prémédite pas la rencontre qu’il va faire sur l’île, ni leur fuite en barque après que Pascalet lui a ôté ses liens, ni ces jours dérobés pendant lesquels les deux garçons vivent en dehors du monde dans les eaux dormantes d’une passe tranquille : « à l’aube, chaque matin, près de notre barque, un héron pêchait avec son bec. Un peu plus tard, une troupe de harles apparaissait. Leur arrivée annonçait le début de la matinée. C’était l’éveil. Ainsi, nous vivions dans l’oubli et l’insouciance. Quelquefois, tout était si calme que cela en devenait pesant. »
    Cette parenthèse est propice aux rencontres surnaturelles ou rêvées. Elle se referme par l’entremise du pêcheur protecteur et par la nécessité du retour des parents à la maison. Aura-t-elle été juste un rêve ou la promesse d’autres vies possibles, qu’il suffirait de vouloir saisir ?

    Certaines ambiances, notamment aquatiques, sont très riches visuellement. Les à-plat, les touches et les projections de couleur dialoguent pour nous faire entrer dans une autre dimension et nous rendre sensibles les émotions du jeune héros de l’hisoire. C’est une actualisation intéressante de ce roman du milieu du siècle dernier, que nos élèves n’ont sans doute jamais lu. Elle est accessible dès le collège et au lycée.
Pour vous retrouver parmi les bulles...
Trois accès possibles :
- par auteur,
- par titre,
- par niveau de lecture (dès le collège / à partir du lycée).

D'autres lectures sont à retrouver sur le site (aux multiples ressources) des professeurs documentalistes de l'académie de Dijon.

Mise à jour : 01/12/2019 - Contact