Des bulles pour les docs

Accueil - Auteurs - Titres - Niveau
Bandeau
© Jeanne Vernay
Des bulles pour les docs, qu'est-ce que c'est ?

Un site pour les professeurs documentalistes qui aiment la bande dessinée, et pour ceux qui ne l'aiment pas ! Je suis professeur documentaliste dans un collège du Loiret, et j'aime la BD. Je vous propose mes impressions de lecture d'albums, pour le collège, le LP et le lycée. Point de vue forcément subjectif, voire partial, où piocher des idées pour compléter un fonds documentaire ou se faire plaisir...


La dernière bulle...
 Couverture de l'album
La Brigade des cauchemars, 1. Sarah / Franck Thilliez, Yomgui Dumont, Drac. Jungle, 2017. 11,95 €. 978-2-822-22160-3.


Blondinet doté d’immenses yeux bleus qui lui mangent le visage, Esteban est un lycéen presque comme les autres. Presque, car il n’a aucun souvenir plus ancien que les trois dernières années. Et parce qu’il forme avec Tristan, en fauteuil roulant, une équipe très spéciale qui intervient dans les recherches du professeur Albert Angus, le père de Tristan : la « Brigade des cauchemars ». Grâce à son invention géniale, les oniricons, Angus a trouvé le moyen de faire pénétrer des humains dans les cauchemars des enfants, afin d’en comprendre la cause pour les aider à mieux vivre leur sommeil et leur vie de tous les jours. Il exerce dans un hôpital très particulier ; depuis sa salle de contrôle il observe et guide ses envoyés dans le rêve de l’enfant. Il est en effet capable de suivre minute par minute le déroulement du sommeil du patient, de savoir précisément dans quelle phase il se trouve, de visualiser le contenu du rêve renvoyé par les caméras de son équipe, et de veiller à l’état du patient. Le temps se déroulant différemment dans le rêve et dans la vraie vie, la Brigade dispose d’environ 24h de mission pour agir à l’intérieur du cauchemar, et doit pouvoir sortir à tout moment. Le professeur a essayé d’envoyer des adultes expérimentés dans la tête des patients, mais ça ne fonctionnait pas bien, car les enfants se rendaient compte de leur présence.
    Pour l’heure, Esteban et Tristan (sur ses deux jambes, ça a du bon, d’entrer dans une autre dimension!) explorent le cauchemar de Sarah, qui semble terrifiée par les adultes. Ils se retrouvent en effet dans une ville murée dans laquelle une poignée d’enfants se terrent, les autres ayant tous déjà été capturés par des adultes… De temps à autre, une rafle se produit, et les enfants semblent destinés à être offerts en pâture à de gigantesques créatures volantes ! Heureusement pour eux, Tristan découvre à temps la signification de ce rêve, pour la donner à Sarah endormie et lui permettre de s’apaiser. Cette mission se termine donc sur une victoire incontestable… mais pourquoi Sarah ressemble-t-elle tant à Esteban ? D’où lui vient, comme à lui, ses yeux immenses et son absence totale de souvenirs de son passé ? Que cache le professeur Angus ?
    Cet album, qui a reçu le prix des collèges au Festival d’Angoulême 2019, se détache dans la production éditoriale de bande dessinée pour la jeunesse. Son trait singulier, qui frôle parfois la caricature et suscite un univers tout à fait raccord avec le scenario, nous embarque dans ce voyage étonnant à l’intérieur des rêves, que nous adorerions visiter, même si ça fait peur ! Les lecteurs aiment eux aussi se faire un peu peur « pour de faux ». Ils embarqueront avec plaisir dans les pas de la Brigade des cauchemars, vers cette mission et les suivantes ! Pour le collège.


Pour vous retrouver parmi les bulles...
Trois accès possibles :
- par auteur,
- par titre,
- par niveau de lecture (dès le collège / à partir du lycée).

D'autres lectures sont à retrouver sur le site (aux multiples ressources) des professeurs documentalistes de l'académie de Dijon.

Mise à jour : 26/04/2021 - Contact